Anecdotes

En 2014, Annie FOUQUAY découvrait sur les registres de Pontigné (49) ces drôles d'actes codés. Les marquisiens s'étant mis en quête de les déchiffrer, ils sont parvenus à en percer le mystère... Ces actes ont été mise en valeur par Christophe MENU puis exposés à la biennale généalogique 2017 de Vertou (44).


Certes, il ne les a pas assassinées, la mémoire populaire s'en serait souvenu, mais il a quand même enterré six femmes.

Ainsi, le 31 juillet 1708 à Couffé, Louis Rabineau, fils de feu Joseph et Perrine Lebreton, convolait en justes noces avec Louise Lesage, fille de feu Jacques et Guillemette Leconte.
De cette union, est né au moins Pierre, marié le 28 février 1729 à Riaillé avec Marie Gérard. Notre Louis se remariait ensuite le 29 Mai 1714 à Pannecé avec Renée Bourcier, fille de Martin et Renée Rabu.
Là encore, plusieurs enfants:
- Louis, marié le 26 juin 1742 à Riaillé avec Jacquette Douard
- Renée, mariée le 3 janvier 1734 à Riaillé avec Pierre Macé, puis le 5 mars 1753 à Riaillé avec Charles Toin, enfin le 24 novembre 1760 à Joué sur Erdre avec Pierre Leclerc.

On enchaine ensuite le 4 juillet 1724 à Riaillé avec Magdeleine Lelièvre, fille de Jean et Jeanne Ameline, et à nouveau un enfant Jean, marié le 14 mai 1743 avec Julienne Coué.

C'est le 3 août 1728 à Riaillé qu'il se mariait à nouveau avec Louise Marchand, fille de Pierre et Julienne Mouchet, d'où:
- Louise, mariée le 13 janvier 1748 à Bonnoeuvre avec Pierre Martineau
- Marie, mariée le 7 février 1747 à Bonnoeuvre avec Mathurin Chêné

Et pour continuer sur sa lancée, il épousait Renée Poilane, fille de René et Renée Piogé le 7 août 1736 à Riaillé, puis Michelle Huteau, fille de René et Marie Fleurenceau le 9 février 1740 à Riaillé, pas d'enfant signalé de ces deux unions.

Enfin, le 29 septembre 1744, toujours à Riaillé, il épousait Jeanne Leveau, veuve de Louis Levesque et fille de Jean et Jeanne Marsault. Cette fois, c'est elle qui l'a mené à sa tombe puisqu'elle épousait Pierre Chevalier le 29 avril 1749 à Bonnoeuvre.

Etonnant, non ?

On tombe parfois sur des actes qui nous interpellent et nous font un peu mélanger les pinceaux, même le curé parfois y perd son latin... Arriverez-vous vous aussi à vous y retrouver ?

Sous-catégories

Informations supplémentaires